Un mandat de protection future pour anticiper l’avenir ?